Afrique du Sud: Africa Tax 2017 L’IMMIGRATION AU PANAMA -

Afrique du Sud: Africa Tax 2017

AFRIQUE DU SUD: TAXE AFRIQUE
ANGOLA: DROIT BUDGÉTAIRE, DÉTAILS 2017 PUBLIÉS -AFRIQUE FISCALE
Le 10 février 2017, les dispositions de la loi de finances pour 2017, promulguées le 31 décembre 2016, ont été publiées.
En ce qui concerne la loi de finances, 2017, la retenue à la source de 10% sur les services techniques et les frais de gestion versés à des non-résidents pour la fourniture d'assistance technique étrangère ou de services de gestion (Contribução Especial sobre as Operações Cambiais de Invisíveis Correntes) La loi n ° 3/15 du 9 avril 2015 et réglementée par le décret-loi présidentiel n ° 2/15 du 29 juin 2015, continue de s'appliquer.
BURUNDI: Loi de finances, 2017 détails publiés - Africa Tax
Les dispositions de la loi de finances pour 2017, promulguée le 31 décembre 2016, ont été publiées. Les modifications importantes, applicables à compter du 1er janvier 2017, comprennent:
• l'application continue de l'impôt forfaitaire minimum au taux de 1% du chiffre d'affaires annuel aux résidents et aux non-résidents tirant leurs revenus au Burundi;
• une exemption de l'impôt sur le revenu pour les intérêts sur les bons du Trésor et les obligations;
• l'utilisation continue des coûts, y compris les coûts d'assurance et de fret, augmentés des droits de douane et des charges connexes, en tant que base de la taxe sur la valeur ajoutée («TVA») des produits pétroliers;
• établir que la TVA sur la fourniture de biens ou de services à l'État est payable au moment du paiement des biens ou des services par le client;
• modification des taux généraux de la taxe à la consommation applicables aux boissons et aux cigarettes;
• introduction d'une taxe antipollution à imposer aux véhicules d'occasion et aux sacs en plastique importés à compter du 1er janvier 2017 aux taux suivants:
• 200 000 BIF par véhicule usagé; et
• 50% de la valeur en douane (FOB) sur les sacs en plastique importés; et
• l'introduction de frais de sécurité à un taux de 1,5% de la valeur de la marchandise importée. Les marchandises importées à la présidence de la République, la défense nationale ou la police nationale sont exemptées de la taxe.

GABON: Clarification sur la mise en œuvre de la taxe de vente de solidarité nationale en vertu de la loi de finances, 2017 Africa Tax
Les modifications suivantes ont été acceptées le 28 février 2017 en ce qui concerne la mise en œuvre de la contribution spéciale de solidarité («CSS») en vertu de la loi de finances 2017:
• report de l'entrée en vigueur du 1er mars 2017 au 15 mars 2017;
• autoriser la CSS à titre de dépense déductible aux fins de l'impôt sur le revenu des sociétés, sous réserve de confirmation par une modification de la Loi de finances adoptée en 2017; et
• clarification que le CSS et la TVA s'appliqueront sur le montant de la facture avant impôt.
GHANA: Budget pour 2017 Afrique Fiscalité
Le ministre des Finances a présenté le budget pour 2017 au Parlement le 2 mars 2017. Les modifications importantes proposées comprennent:
• exempter les gains réalisés de la vente de titres cotés à la Bourse du Ghana ou de titres publics approuvés par la Securities and Exchange Commission de l'impôt sur les gains en capital;
• accorder des crédits d'impôt et d'autres incitatifs aux entreprises qui embauchent de jeunes diplômés;
• entreprendre un examen complet des exonérations de droits à l'importation et des exonérations fiscales accordées aux diverses catégories de personnes au Ghana;
• l'abolition de la perception de la TVA et du prélèvement national d'assurance maladie sur les services financiers, les importations choisies et les médicaments non produits localement, les billets d'avion domestiques et les ventes immobilières;
• réduire le taux de TVA pour les commerçants de 15% à 3%;
• exempter le secteur des services financiers du paiement du droit de timbre pendant deux ans;
• abolir l'imposition du prélèvement spécial à l'importation;
• réduire la taxe spéciale sur le pétrole de 17,5% à 15%; et
• réduire le taux de prélèvement du système national d'électrification de 5% à 3% et le prélèvement public d'éclairage de 5% à 2%.

LIBERIA: Facilité de faire des réformes commerciales proposées
Le Comité de réforme des entreprises du 14 février 2017 a fait les recommandations suivantes pour améliorer le climat des affaires et la facilité de faire des affaires au Libéria:
• adopter le nouveau code des douanes;
• accélérer la mise en œuvre du guichet unique et la vérification des contrats de conformité;
• réduire les réinspections douanières et leur impact sur les petites et moyennes entreprises;
• mener un examen national des redevances et impositions en vue de réduire les coûts des importations et des exportations;
• réduire le nombre de procédures et de frais pour l'obtention de permis de construire; et
• signature du projet de loi sur l'insolvabilité.
MALI: Projet de décret portant modification du code général des impôts
Le 3 mars 2017, un projet de décret modifiant le décret n ° 2012-277 / P-RM du 13 juin 2012 portant modalités d'application de certaines dispositions du code général des impôts a été adopté. Les modifications importantes incluent l'extension du concept de prix de transfert aux transactions impliquant l'achat et la vente de biens physiques entre sociétés affiliées.
NAMIBIE: Inland Revenue Department n'accepte plus les paiements par chèque
Un communiqué de presse en date du 30 janvier 2017 informe tous les contribuables qu'à compter du 1er juin 2017, Inland Revenue Department n'acceptera plus les chèques (y compris les chèques garantis) comme moyen de paiement des taxes.
Les contribuables sont encouragés à utiliser les services bancaires en ligne pour effectuer des transferts de fonds électroniques pour tous les paiements d'impôt ou, alternativement, utiliser un dispositif de point de vente, de l'argent comptant ou des dépôts directs comme mode de paiement. Les dispositifs de point de vente (machines de point de vitesse) sont maintenant disponibles dans tous les bureaux d'Inland Revenue dans tout le pays, à l'exception des bureaux satellites.
L'initiative d'Inland Revenue fait suite à la publication d'un avis public par la Payment Association of Namibia, selon lequel les chèques seront complètement supprimés le 31 décembre 2017.

NIGERIA: NSITF and NECA agree the basis for employee compensation contributions

The Nigeria Social Insurance Trust Fund ("NSITF") entered into an agreement with the Nigeria Employers' Association ("NECA") regarding the basis for calculating contributions under the Employees' Compensation Act ("ECA"), 2010.

The ECA was signed into law in January 2011 and gazetted in July 2011, causing controversy with respect to the effective date for the commencement of the law. The NSITF and NECA had previously agreed to a forbearance of outstanding contributions for the period from 1 July 2011 to 31 December 2011 for members of NECA.

The new agreement, effective from 1 January 2017, provides further clarity on the following items:

  • reiterating the forbearance period for NECA members and stating that the waiver would be considered on a case-by-case basis, subject to compliance with the ECA from 1 January 2012;
  • agreeing that the definition of "remuneration" would be used for payroll excluding pension contribution, bonuses, overtime payments, irregular one-off payments like drivers' allowances, etc; and
  • agreeing that response to long-standing claims must be resolved within four weeks after receipt of a formal complaint and settled within two weeks of submission of relevant documents.On 2 March 2017, the Stamp Duties Act (Amendment) Bill 2017 (the "Bill") passed the second reading in the House of Representatives. If passed into law, the Bill proposes to amend the Stamp Duty Act, 1939 ("SDA") as follows:
  • NIGERIA: Amendments to Stamp Duty Act proposed
  • repealing the exemption from stamp duty previously granted to bills of exchange, promissory notes and deposit slips;
  • increasing the stamp duty on policies for insurance against accident from 60 kobo to NGN200;
  • requiring that electronic/paperless instruments and transactions be denoted with adhesive postage stamps or ink electronically generated online through the internet;
  • revising the definition of a stamp to mean a stamp impressed by means of a dye or ink electronically generated online through the Internet, embossed through a point of sale machine or an adhesive stamp with a face value or specified value;
  • increasing the threshold for charging duty on receipts from NGN4 to NGN1 000; and
  • increasing the penalties for offences committed under the SDA.

RWANDA: Exigences pour une ordonnance d'exemption de TVA émise
Le ministre des Finances et de la Planification économique a publié l'arrêté n ° 001/17/10 / TC du 30/01/2017, entré en vigueur le 13 février 2017, dans la Gazette officielle, précisant les conditions d'éligibilité TVA sur les machines, les biens d'équipement et les matières premières
• être enregistré en tant qu'entreprise au Rwanda;
• traiter les matières premières pour produire des biens destinés à la vente ou à l'exploitation des mines et des carrières;
• restreindre l'application aux éléments contenus dans la liste approuvée délivrée par le ministre concerné;
• démontrer le lien direct entre les biens pour lesquels l'exemption est demandée et l'activité industrielle qui serait exercée;
• adresser la demande au Commissaire Général de l'Administration Rwandaise des Recettes sous la forme prescrite (pour les machines produites localement, les biens d'équipement et les matières premières); et
• soumettre un formulaire de déclaration au Commissaire des douanes pour les machines, les biens d'équipement et les matières premières importés.
SEYCHELLES: Report de la mise en œuvre de l'impôt progressif sur le revenu
Le 14 février 2017, le Président a annoncé, dans un discours sur l'état de la nation, qu'en raison du processus de mise en œuvre complexe, l'impôt progressif global sur le revenu (initialement prévu pour le 1er juillet 2017) avait été reporté au 1er janvier 2018.

SOUDAN DU SUD: Loi de 2016 modifiant la fiscalité
Le 15 février 2017, le ministère des Finances et de la Planification économique a publié la loi de 2016 modifiant la législation fiscale, qui avait été promulguée le 20 décembre 2016. Les modifications importantes, qui sont entrées en vigueur le 20 décembre 2016, comprennent:
• toutes les exonérations d'impôt sur les bénéfices des entreprises accordées en vertu de la Loi de 2009 sur la promotion des investissements et d'autres lois non fiscales sont nulles et non avenues;
• les exemptions de l'impôt sur le revenu des personnes physiques accordées en vertu de la Loi de 2010 sur les émoluments, les droits et les privilèges des cadres constitutionnels et législatifs et d'autres lois non fiscales sont nulles et non avenues;
• la révision de la tranche inférieure du revenu imposable des particuliers;
• modification du taux de la taxe sur les ventes pour les biens produits dans le pays, les biens importés, les hôtels, les restaurants et les services de bar;
• augmenter le taux de retenue à la source définitif sur le loyer de 10% à 20%;
• introduire une retenue à la source finale de 20% sur les paiements contractuels des institutions gouvernementales; et
• l'introduction d'une retenue à la source finale de 10% sur le paiement des honoraires techniques (services techniques, de gestion et de conseil fournis au Soudan du Sud) aux non-résidents pour des montants supérieurs à 10 000 SSP.
OUGANDA: Introduction de timbres fiscaux numériques proposés
Le 28 février 2017, l'Administration fiscale ougandaise a annoncé l'imposition prévue de timbres fiscaux numériques («DTS») sur les produits soumis à accises et les autres biens, tels que publiés par le ministre. Les DTS sont des timbres papier physiques appliqués aux marchandises ou à leur emballage afin d'assurer un processus de surveillance et de conformité transparent.
L'utilisation de DTS vise à:
• simplifier le processus d'obtention des remboursements de TVA;
• accélérer le processus de dédouanement;
• générer automatiquement des données pour la soumission des déclarations de revenus; et
• lutter contre l'évasion fiscale et la contrebande sur les transactions transfrontalières.

L'Immigration Visa pays amis Panama

Le moyen le plus rapide d'accéder à la résidence permanente au Panama

est le Visa des Pays Amis

Si vous êtes citoyen de l'un des 50 pays que le Panama considère « Amis du Panama », vous et vos proches pouvez appliquer directement à la résidence permanente immédiate. Les parents directs comprennent 18 ans ou 25 ans s'ils sont étudiants à temps plein.

Les 50 nations amies, 

Il y a maintenant 50 pays répertoriés comme amicale dans la liste toujours croissante des pays Panama considère comme la qualification pour ce visa.

Lire Plus