PERMIS DE TRAVAIL DE PANAMA

PERMIS DE TRAVAIL DE PANAMA

À propos du permis de travail Panama 

Tout étranger qui envisage de travailler au Panama doit obtenir un visa d’immigration lui permettant de présenter une demande de permis de travail.

Le processus d'établissement de la résidence et le processus d'obtention d'un permis de travail sont différents et indépendants. Cependant, le processus de résidence doit être terminé en premier lieu, car il est l’une des conditions requises pour demander un permis de travail.

Le service national de l'immigration répond à toutes les demandes de résidence au Panama. Cependant, le ministère du Travail et du Travail est responsable du traitement de toutes les demandes de permis de travail.

Options à appliquer pour un permis de travail
Il existe de nombreuses options pour obtenir un permis de travail, en fonction du chemin de résidence du demandeur. Certains d'entre eux comprennent:

  • Étranger marié à un panaméen
  • Étranger avec des enfants panaméens
  • Étranger résidant dans le cadre du programme Friendly Nations
  • Étranger ayant résidé en vertu du traité Panama - Italie
  • Étranger résidant dans le programme des étrangers professionnels
  • Étranger avec résidence résidant au Panama depuis 10 ans ou plus
  • Étranger engagé par une entreprise locale dans la limite de 10% de la main-d'œuvre étrangère autorisée
  • Étranger engagé par une entreprise locale avec un salaire minimum de 1 000 dollars / m 3, conformément aux règles de l’Accord de Marrakech - un seul étranger est autorisé à figurer sur la liste de paie de l’entreprise
  • Étranger recruté par une entreprise locale dans les 15% d’experts techniques
  • Étranger engagé en tant que dirigeant d'entreprise par une entreprise de la zone franche de Colon rise locale qui n'offre que des services à l'étranger
  • Étranger ayant obtenu le statut de réfugié
  • Étranger autorisé à séjourner dans le cadre du programme Crisol de Razas

     

    Exigences de base
    Les conditions d'obtention d'un permis de travail varient en fonction du programme de résidence de l'étranger, mais des conditions générales s'appliquent dans la plupart des cas, telles que:

    • Requête et procuration, original et copie
    • Copie certifiée conforme de la résolution du service national de l'immigration, confirmant que le demandeur s'est vu accorder la résidence permanente du Panama
    • Certificat du service national de l'immigration, confirmant le statut d'immigration du demandeur
    • Copie notariée de la carte d'identité de résidence du demandeur délivrée par le service national de l'immigration
    • Quatre photos de format passeport, avec le nom du demandeur écrit au verso

       

      Coûts et durée
      L'obtention d'un permis de travail coûte entre 100 et 600 dollars de frais gouvernementaux, plus les frais de justice.

      Une fois que le ministère du Travail et du Travail reçoit une demande, il peut s'écouler entre 1 et 3 mois pour décider de l'accepter ou de la refuser.

      Si la demande est approuvée, le demandeur recevra une pièce d’identité l’autorisant à travailler au Panama. L'étranger peut être amené à montrer cette pièce d'identité à un employeur employeur ou à des inspecteurs du ministère du Travail et du Travail, le cas échéant.

      Informations complémentaires
      Si une entreprise locale embauche un étranger titulaire d'un permis de travail valide, l'entreprise doit respecter la règle des 10 employés panaméens pour chaque étranger embauché. Cette règle ne s'applique pas aux entreprises multinationales, qui suivent d'autres règles.

      L'application d'un étranger dans le cadre du programme des Nations amicales doit également inclure un contrat de travail, une preuve d'inscription à la sécurité sociale et des informations sur les salaires de la société qui embauche.

      En général, les étrangers peuvent investir et superviser leur propre entreprise. Cependant, le ministère du Travail et du Travail est d'avis que cet étranger ne peut ni gérer ni travailler sans permis de travail.

      Emplois réservés aux Panaméens
      La loi panaméenne interdit aux étrangers, même avec un permis de travail, d'exercer diverses activités réservées aux Panaméens.

      Certaines de ces professions incluent: droit, médecine, pharmacie, architecture, génie, vétérinaire, dentisterie, nutrition, psychologie, technicien de laboratoire, travail social, physiothérapie, comptabilité, assistante médicale et dentaire, coiffeur et cosmétologue, agronome, journaliste, radiologue, Relations publiques et économiste.

      Contactez-nous  pour en savoir plus ou pour commencer votre processus de permis de travail au Panama.

Règlement de l'occupation
Loi comptable 57 de 1978
Botanique Agricole Loi 22 de 1961
Loi sur la chimie agricole 22 de 1961
Loi sur l'économie agricole 22 de 1961
Décret exécutif du génie agricole 257 de 1965
Loi sur les sciences agricoles 22 de 1961
Loi de sologie agricole 22 de 1961
Loi de zoologie agricole 22 de 1961
Loi agronomique 22 de 1961
Agrostologie Loi 22 de 1961
Décret exécutif d'ingénierie architecturale 257 de 1966
Décret exécutif d'ingénierie d'architecture 257 de 1967
Loi 4 de 1956 sur le barbier et la cosmétologie
Décret exécutif du génie chimique 257 de 1973
Loi sur la chimie 45 de 2001
Chiropraticiens Décret 8 de 1967
Décret exécutif de génie civil 257 de 1968
Loi Dasonomie 22 de 1961
Assistant dentaire Loi 21 de 1994
Loi économique 7 de 1981
Décret exécutif de génie électrique 257 de 1970
Décret exécutif de génie géologique 257 de 1971
Horticulture/Jardinage Loi 22 de 1961
Courtier d'assurance Loi 59 de 1996
Laboratoire Loi 74 de 1978
Loi Loi 9 de 1984
Maître Constructeur Loi 53 de 1963
Décret exécutif de génie mécanique 257 de 1972
Assistant médical Décret 32 ​​de 1975
Loi 42 de 1980 sur la radiologie médicale
Visite médicale Loi 24 de 1963
Décret exécutif de médecine 196 de 1970
Décret exécutif du génie minier 257 de 1969
Loi sur les soins infirmiers 1 de 1954
Nutrition Décret 362 de 1962
Odontologie/Dontologie Loi 22 de 1956
Pharmacie Loi 24 de 1963
Thérapeutes en phonoaudiologie et assimilés Loi 34 de 1980
Physiothérapie Loi 47 de 1984
Loi phytogénétique 22 de 1961
Phytopalogie Loi 22 de 1961
Loi sur les pilotes 89 de 2010
Psychologie Loi 56 de 1975
Loi sur les relations publiques 11 de 2005
Agent de sécurité Loi 56 de 2011
Loi sur le travail social 17 de 1981
Sociologie Loi 1 de 1996
Science du sol/Edaphologie Loi 22 de 1961
Loi sur les géomètres 53 de 1963
Loi sur la médecine vétérinaire 3 de 1983
Loi sur l'enseignement agricole professionnel 22 de 1961
Zootechnie Loi 22 de 1961